Les dérives dictatoriales du Mouvement des Cœurs Unis ( M C U)

Dans un précédent article je me suis inquiété du parcours du Mouvement des Cœurs Unis qui depuis sa création a multiplié des signes dignes d’un parti unique.

Les semaines qui ont suivi ont été riches en dérives dictatoriales. A titre d’illustration nous retiendrons pour l’information des lecteurs quelques cas saillants :

1 Mr Sarandji, ancien Premier Ministre et patron du MCU en campagne de recrutement dans l’ouest du pays a vivement invité les fonctionnaires à rejoindre les rangs de son parti .Une invitation assortie de menaces à peine voilée qui en dit long sur le rapport de l’ancien Premier Ministre avec la démocratie.

2 Au ministère du Plan, sur instruction du Ministre , les chefs de division ont organisé des réunions au cours desquelles ils ont demandé à leurs collaborateurs d’adhérer au MCU tout en insistant que leur plan de carrière en dépend.

Ce ministère conçu au départ comme un cabinet d’experts ,réputé pour la qualité et le sérieux de ses cadres ,vit en ce moment dans une atmosphère de méfiance ,d’espionite préjudiciable au rendement du département. C’est ici le lieu de rappeler à Mr Molowa, démographe de formation, qu’il a fait toute sa carrière dans ce ministère et occupé des hautes fonctions ( Chargé de mission ,Directeur de cabinet ,Ministre ) sans conditionnalité politique. Aucun ministre à ma connaissance ne l’a obligé à adhérer à sa formation politique . Alors mr le Ministre, cessez de torturer vos cadres qui ne demandent qu’à travailler dans la quiétude pour le plus grand bien du ministère et du pays .

3 L’occupation de la Bourse de travail le 25 mai par les forces de l’ordre pour empêcher la tenue de la réunion du Groupement des syndicats des travailleurs centrafricains ( GSTC) est un véritable attentat contre les libertés syndicales. L’ordre du jour qui porte sur les conditions de travail du personnel de la santé ne saurait justifier une telle occupation .La Bourse de travail est un haut lieu de luttes syndicales qu’on ne saurait souiller sous des prétextes divers. Nous portons à la connaissance du Président Touadera et de son Premier Ministre que c’est de la Bourse de travail que la grande marche pour la conférence nationale est partie le 1er  août 1992 et s’est malheureusement soldée par la mort du docteur Conjugo.

Comme on le voit la Bourse de travail est aussi un haut lieu de luttes pour la démocratie .

4 L’arrestation des leaders du Groupe de travail de la société civile (GSTC) dont le crime est l’appel  à une ville morte pour protester contre l’entrée des chefs rebelles dans le gouvernement Grébada et contre la pénurie de l’eau potable .

Les dirigeants qui embastillent leurs compatriotes à cause de leur opinion sont des adeptes de la pensée unique et portent en eux les germes de la dictature .

Les faits cités ci-dessus n’ont pas laissé indifférents les partis politiques et la société civile. Des voix s’élèvent ici ou là pour dénoncer ces dérives anti-démocratiques. C’est le cas du Secrétaire général du KNK  Béa Bertin qui lors de son dernier point de presse  a combattu frontalement ces déviations n’en déplaise à son frère de parti  monsieur Dimbélé ,ce champion de l’opportunisme politique qui manifestement a déjà un pied au MCU .

L’autre réaction est celle du président du MLPC Martin Ziguélé qui malgré des précautions oratoires a fini par reconnaitre que le parcours du MCU n’est pas sans poser de problèmes à notre démocratie .C’est maintenant qu’il faut agir pour stopper net les visées dictatoriales du MCU. Dans un an ce sera trop tard. A la veille des élections les partis politiques et la société civile seront purement et simplement muselés.

La création d’un Front de défense de la démocratie est la réponse appropriée à messieurs Touadera et Sarandji ..

Le Front uni pour la défense de la Nation crée le 28 mai 2019 s’inscrit dans la droite ligne de cette exigence patriotique. Les partis politiques,  la société civile ,les syndicats et tous les centrafricains épris de démocratie et de paix sont appelés à renforcer ce Front par leur adhésion massive et sans réserve .

1 thought on “Les dérives dictatoriales du Mouvement des Cœurs Unis ( M C U)”

  1. La pertinence de cet article doit amener tout compatriote démocrate a prendre conscience du danger qui ménace notre jeune démocratie et à s’engager , d’où il se trouve , à défendre par des moyens pacifiques, tels que les marches, les meetings et autres, la Patrie en danger !

Répondre à Didier Kouassi Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *