ALGERIE : FIN DE REGNE

Le grand peuple algérien, qui a arraché son indépendance en 1962 après huit (8) années de luttes acharnées contre les troupes coloniales françaises, descend tous les jours dans les rues d’Alger, de Constantine, d’Oran, de Tlemcen etc. pour exiger la fin de l’humiliation qu’une clique autour d’un grand malade, lui impose depuis cinq (5) ans. Certes les courtisans causent du tort à l’Algérie mais surtout ternissent l’image de Bouteflika, ce patriote qui a abandonné ses études pour rejoindre le maquis du Front de libération Nationale (FLN) et a dirigé avec efficacité la diplomatie algérienne. Il mérite de quitter la scène politique avec tous les honneurs dus a son passe mais hélas il court sérieusement le risque de sortir par la petite porte par la faute de ceux qui l’instrumentalisent à des fins personnelles. Cette nouvelle lutte du peuple algérien mérite le soutien de tous les démocrates du monde en dépit des manœuvres des apparatchiks du régime qui n’ont de cesse de rappeler la dernière guerre civile contre les islamistes du Front Islamiste de salut (FIS) dans le but de pervertir la noblesse de cette lutte.


Daniel Nditifeï BOYSEMBE 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *